Autres Sport

Mali : Cricket, championnat national : LE «RISING SUN» BRILLE ENCORE
5 octobre 2016
Sport
Commentaires fermés sur Mali : Cricket, championnat national : LE «RISING SUN» BRILLE ENCORE
12
CRIQUET-300x200La 7è édition du championnat national a connu son épilogue samedi dernier avec le sacre du Rising Sun. En finale, le capitaine Salif Sissoko et ses co-équipiers ont dominé leur grand rival, les All stars par le score sans appel de 108 courses (9 éliminations) à 67 courses (10 éliminations), soit 41 courses de différence.

C’est la deuxième fois d’affilée que les joueurs du «Soleil Levant» (signification en français de Rising Sun) remportent le titre suprême face aux mêmes adversaires, après celle de la saison précédente à Koulikoro. Considéré comme le grand favori de la compétition, le Rising Sun a donc fait honneur à son statut et l’équipe n’a laissé aucun doute sur sa suprématie. En atteste le parcours réalisé par l’international Salif Sissoko et ses co-équipiers : quatre victoires et un nul en cinq sorties. Les All stars qui étaient la seule formation qui pouvait contrarier le Rising Sun mais comme l’année dernière à Koulikoro, Guirou et ses partenaires sont tombés sur plus fort qu’eux et ont logiquement chuté sur la dernière marche du podium. La troisième place du championnat est revenue à l’hôte du tournoi, Ségou qui a totalisé trois victoires et deux défaites en cinq sorties.

Cette 7è édition du championnat national a été marquée par la participation de deux néophytes : la Dream Team (une formation composée uniquement de scolaires) et l’équipe de Kayes. Pour leur baptême du feu dans la cour des «grands», les deux équipes ont fait mieux que se défendre en terminant, respectivement quatrième et cinquième du classement, devant l’équipe de Sikasso. En cinq matches, les Kayesiens ont enregistré une victoire et un nul, contre un succès et quatre défaites pour les universitaires de la FLASH.

Personne n’attendait les deux néophytes à pareille fête, a avoué le Directeur technique national (DTN) de la Fédération malienne de cricket (FeMaCrik), Ichaka Fofana. Il convient de souligner la belle prestation de Ségou qui s’est classé troisième, derrière le vainqueur du championnat, le Rising Sun et son dauphin, les All stars. Quant à l’équipe de Sikasso, elle est passée à côté du sujet pour cette 7è édition du championnat, terminant bon dernier du classement. Mais contrairement aux cinq autres formations qui ont effectué chacune cinq sorties, les Sikassois ont livré quatre matches après avoir été contraints au forfait contre le Rising Sun pour cause de blessures de plusieurs de ses joueurs. Le vainqueur de cette 7è édition du championnat a reçu une enveloppe de 175.000 F cfa, contre 75.000F cfa pour le finaliste malheureux et 50.000F cfa pour l’équipe fair play, Sikasso. Pour les récompenses individuelles, le trophée de meilleur joueur et de meilleur batteur du championnat a été décerné à Bakary Doucouré des All stars, alors que le sociétaire de l’équipe de Ségou, Moustapha Niang a reçu le trophée de meilleur serveur.

La finale s’est déroulée sur le terrain de la Mission catholique de Ségou, en présence de plusieurs personnalités dont le président de la Fédération malienne de cricket (FeMaCrik), Kawory Berthé, le représentant de la direction régionale des sports et de l’éducation physique et les présidents des ligues de Kayes, Bamako, Ségou et Sikasso. Au total, six équipes ont participé au championnat cette année : le Rising Sun, les All stars, la Dream Team, Ségou, Sikasso et Kayes. Dans son allocution de clôture, le premier responsable de la FeMaCrik, Kawory Berthé a salué la bonne prestation d’ensemble des équipes, avant de féliciter la ligue de Ségou qui a mis les petits plats dans les grands pour la réussite de la composition.

Aussi, le président de l’instance dirigeante du cricket national témoignera sa reconnaissance aux différents partenaires de cette 7è édition du championnat et à ceux qui, de loin ou de près, ont contribué à la réussite de l’événement. «Le monde du cricket malien sera toujours reconnaissant à l’endroit de tous ceux qui contribuent à la promotion et au développement de cette discipline au Mali. Cette 7è édition a été un succès total sur toute la ligne. Le mérite en revient à l’ensemble des équipes participantes et à la ligue de Ségou qui a gagné le pari de l’organisation», dira Kawory Berthé en donnant rendez-vous en 2017 pour la 8è édition du championnat.

START TYPING AND PRESS ENTER TO SEARCH